2019

En 2019, “Les timbrés” continuent leur périple à la recherche de leur identité, pour finalement se buter à la nôtre. Symbole du déplacement des populations, ils présentent, en bousculant les conventions, des timbres anciens de divers pays. Ils accueillent, en toute harmonie et à l’intérieur de leur culture, des scènes et des personnages étrangers. Un timbre de l’Iran affiche tantôt deux franco-ontariennes, tantôt une religieuse, qui auraient bien pu vivre tout à fait différemment dans un autre contexte.

Pourquoi sommes-nous nés à un endroit bien déterminé, pourquoi choisit-on d’y rester?

Le questionnement sur notre société, son manque d’empathie et sa fermeture d’esprit m’amènent à continuer mon exploration dans les timbres, les photos et les écrits de cartes postales anciennes pour reconnaître le présent.